bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

mardi 3 mars 2009

l'Eco Box remporte le premier prix de "Bâtir écologique"!



Alors ce soir , on avait envie de parler d'architecture en vous présentant le projet de l'Eco Box!
Nous sommes tombés sur un article expliquant le concept que l'on a trouvé très intéressant, voyez plutôt: " Diplômés en 2007 de l’ESA (Ecole Spéciale d’Architecture), Selma Feriani et Emmanuel Sitbon, ont remporté le premier prix du concours " Bâtir écologique" 2008 en imaginant une chambre d’hôtel saine et écologique. Parce que demain, ce sont eux qui imagineront et construiront les hôtels du futur, les organisateurs de "Bâtir écologique" ont souhaité, depuis 2006, impliquer plus particulièrement les étudiants et jeunes diplômés des écoles françaises ou étrangères d’architecture intérieure et de design, en organisant à leur attention un concours mettant en lumière leurs compétences mais aussi la prise en compte des enjeux écologiques et sanitaires. En 2008, la thématique retenue concernait la chambre d’hôtel. Il s’agissait d’imaginer et de concevoir l’aménagement intérieur d’une chambre d’hôtel type faisant partie d’un ensemble de chambres en intégrant des préoccupations écologiques et de santé. La chambre à aménager était une chambre double, permettant d’héberger une troisième personne de façon exceptionnelle. Elle devait comporter les principaux éléments de confort et de communication actuels et permettre un repos optimal de ses occupants. L’hôtel situé en ville, accueillait principalement une clientèle d’affaires et, de manière occasionnelle, une clientèle de loisirs. Selma Feriani, 25 ans, et Emmanuel Sitbon, 29 ans, fraîchement diplômés de l’ESA (Ecole Spéciale d’Architecture) parisienne, se sont lancés avec enthousiasme dans ce concours qui reflétait très exactement leur état d’esprit. « Pour nous, prendre en compte le bien être, la santé et la durabilité, c’est une évidence » expliquent les deux jeunes architectes qui souhaitaient par ailleurs cibler leur travail vers l’hôtellerie, « notre volonté est de participer à l’évolution des modes de construction de demain et de développer des projets adaptés en réponse aux problématiques d’aujourd’hui tant environnementales que sociales ». C’est ainsi qu’ils ont créé l’Eco-Box, une chambre d’hôtel « évolutive » selon Emmanuel Sitbon dans laquelle ils ont prit soin de gérer le bilan carbone bien sûr mais aussi les champs électriques, les "COV" (Composés Organiques Volatiles), la pérennité des matériaux… Mieux encore, leur démarche va plus loin puisque la chambre intègre l’accessibilité à tous : les éléments qui sont présentés ici sont utilisables par un individu à mobilité réduite. Eco Box se présente donc tel que son nom l’indique, comme une boîte d’écologie en dialogue avec la nature. Ethique et esthétique s’allient dans ces 20m² de surface pour agrandir le lieu et le rendre confortable. Essentiellement en matériaux naturels, la chambre repousse les limites conventionnelles des cloisons au profit d’un design le plus dépouillé possible. Représentant l’hôtel de demain, la chambre est personnalisable pour que chacun crée l’environnement qu’il désire. S’adaptant ainsi à l’homme et à son corps qui change, l’espace conduit à la découverte en dévoilant ses potentiels. Inscrite dans la durabilité, Eco Box prévoit les nouvelles gestuelles de l’art de vivre écologique : le client est par exemple informé qu’il sera facturé en fonction de sa consommation énergétique qu’il peut surveiller sur l’écran de sa télé intelligente. Dans la chambre, il apprend à maîtriser son environnement grâce à la domotique et aux gestes écologiques. La liberté que propose Eco Box éveille l’éco-responsabilité du client. Dès l’entrée, le sol en bois massif évoque la nature par sa matière et sa couleur gris clair se répand dans toutes les pièces de la chambre. Le sas suffisamment large pour ouvrir ses valises, se compose de boîtes et d’étagères en bois pour le dressing.

Comme un cocon de verre au travers duquel traverse la lumière et apparaissent les ombres, la salle de bains rend grâce à la préciosité de l’eau. On s’y nettoie, on s’y détend et on s’y lave sous une douche pluie. Ses limites se fondent dans les parois coulissantes vitrées qui donnent encore plus de lumière naturelle à la salle d’eau et permettent d’économiser de la place. La gestion de l’eau se fait par le robinet à déclencheur automatique et au contrôle du débit de la douche. Les toilettes à la japonaise réglables en hauteur permettent un recyclage des eaux grises beaucoup plus simples car avec sa technologie le papier toilette n’est plus utile. Chaque élément de la salle d’eau contribue donc à une gestion de l’eau plus efficace.Une chambre d’hôtel idéale se doit d’être silencieuse et sans sources de vibrations pour permettre un repos idéal. Isoler la grande fenêtre lumineuse de la chambre et éviter les ponts thermiques ont été des priorités. Eco-Box, qui se situe dans un environnement bruyant, utilise de l’isolant lin 100% naturel. Performant, solide et presque inusable, le lin présente une excellente conductivité thermique et a des vertus antistress. Le choix d’un triple vitrage permet de préserver une température homogène dans la pièce, de lutter contre les déperditions de chaleur et ainsi de limiter les dépenses de chauffage. Elle réduit les émissions de CO2 ce qui n’est pas négligeable pour Paris. La menuiserie en bois (intérieur) et aluminium (extérieur) assure une très bonne isolation thermique et acoustique et une meilleure récupération des eaux de pluie en façade.Le renouvellement de l’air est également important pour la chambre. Il participe au bien-être de l’espace afin qu’il soit sain. La grande fenêtre permet une aération optimale en l’ouvrant un quart d’heure tous les jours. Quant à la VMC hygro-réglable, elle permet d’évacuer l’air vicié, d’apporter de l’air neuf, de lutter contre l’humidité et d’élimine les odeurs. Un détalonnage des portes de 1cm laisse aussi l’air circuler librement.L’une des astuces de la chambre est sans conteste l’écran. Il gère la domotique et donne au client l’opportunité de gérer intelligemment sa chambre. Il peut naviguer entre son bilan de carbone émis, la gestion des luminaires, l’option réveil… Il permet de préserver la température idéale de la chambre à 18° et signale au client s’il y a des variations dans la pièce. Les ondes néfastes à la santé ont été prises en compte : tous les câbles sont posés à même le sol et sont blindés pour une élimination des champs électriques. L’interrupteur pour coupure de mise en veille est placé à l’entrée de la chambre."



Pour l'instant nous n'avons pas de données pour le prix...Mais l'idée est louable, donc affaire à suivre!...

0 commentaires: