bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

mercredi 22 avril 2009

Des astuces pour vivre Green, le jour de la terre et les autres jours!

Aujourd'hui c'est donc "le jour de la terre", comme tous les 22 avril depuis 1970.
Il est vrai qu'en France, ce mouvement est malheureusement très peu suivi, est c'est bien dommage.
Pour ce jour un peu spécial, nous vous proposons une série de petits gestes, simples mais efficaces, pour participer à la sauvegarde de notre lieu de vie, j'ai nommé la Terre, car nous n'en n'avons pas d'autre de rechange. Alors, tous pour l'environnement, voici quelques trucs pour vivre un peu plus "Green"!

"-Les transports en commun

Les transports en commun consomment 5 fois moins d'énergie par passager qu'une voiture, sachant qu'un bus transporte environ 50 passagers. De plus, vous irez bien plus vite en prenant le métro qu'en restant bloqué dans les embouteillages.

-A pied, à vélo, en rollers...


Définissez pour vous-même un rayon en deçà duquel vous ne prendrez pas la voiture pour privilégier les déplacements à pied, à vélo, voire en rollers. Evitez de prendre votre voiture pour un trajet de moins de 2 km : un quart des déplacements est inférieur à 1 km, et le premier kilomètre pollue 2 fois plus que les autres. La consommation ne redevient normale qu'entre le troisième et le sixième kilomètre. De plus en plus de villes développent la mise en place de pistes cyclables, profitez-en !

-Les déplacements longue distance

Pour les déplacements d'une ville à l'autre, privilégiez le train : c'est moins cher, moins fatigant, moins dangereux et beaucoup moins polluant que la voiture.

Ne prenez l'avion qu'en dernier recours : un avion émet 300 fois plus de gaz carbonique que le train sur une même distance !

-La voiture

La voiture constitue la première source de pollution de l'air urbain. Cette pollution est responsable de la dégradation des monuments historiques mais aussi et surtout des pluies acides qui détruisent les forêts, acidifient lacs et rivières, et attaquent les productions agricoles. Elle est aussi la cause de nombreuses maladies pulmonaires.

-Location, covoiturage et carsharing

Avant d'acheter une voiture, calculez en fonction de vos besoins si les locations longue durée que proposent les constructeurs, ou bien des locations courte durée, ne seraient pas plus rentables.

Vos voisins et collègues prennent leur voiture pour aller au même endroit que vous : vous pouvez vous organiser entre vous pour du covoiturage, ou bien rechercher une association qui le propose.

Pensez au carsharing : il s'agit de se regrouper entre particuliers pour acheter un ou plusieurs véhicules et les mettre à disposition du groupe. Il existe aussi des sociétés de carsharing. Ce système s'avère rentable pour ceux qui roulent moins de 10 000 km par an.

-A l'achat

Choisissez un véhicule adapté à vos besoins. Le 4X4 est rarement nécessaire ! Quant au diesel, si vous ne roulez pas plus que la moyenne, il coûtera plus cher à l'achat et ne sera pas forcément amorti sur la consommation et la durée. Seuls les diesels haut de gamme disposent actuellement de filtres à particules efficaces, qui les rendent moins polluants. Attention toutefois à la façon dont sont traités ces filtres en fin de vie. Les étiquettes CO2 indiquent la consommation de carburant et le niveau d'émission de CO2. Vous les trouverez chez les concessionnaires pour chaque voiture exposée. Les véhicules classés A sont les plus économes et les moins polluants.

Vous pouvez également vous informer sur les motorisations plus propres, telles que les véhicules GPL, électriques, hybrides (essence et électricité), au gaz naturel, etc. Sachez que même s'il consomme de 10 à 25 % de plus qu'un carburant classique, le GPL coûte 2 fois moins cher à l'usage.

Le saviez-vous ? Rouler avec au moins un passager (au lieu de conduire seul 90 % du temps) revient à réduire son empreinte écologique totale de 10 %.

-Conseils pour une conduite plus économe et moins polluante

Roulez tranquillement : une conduite souple ménage à la fois les passagers et l'essence. Anticipez accélérations et freinages, évitez sur et sous-régime, et vous réduirez votre consommation de 20 à 40 %.

Démarrez sans utiliser la pédale d'accélérateur et roulez calmement afin que votre moteur soit mis progressivement à température.

Rouler les fenêtres ou le toit ouverts peut provoquer une augmentation de la consommation de 5 %.

Evitez de charger inutilement la voiture, surtout sur le toit. Le surcroît de consommation provoqué par un porte-bagages chargé peut aller jusqu'à 40 %. Placez de préférence les bicyclettes à l'arrière plutôt que sur le toit.

Coupez le contact en cas d'arrêt prolongé (à un passage à niveau par exemple) pour éviter consommation, bruit et pollution.

Lorsqu'il fait froid, il est inutile de laisser tourner son moteur à l'arrêt. Cela ne fait que polluer un peu plus. Il acquerra de toute façon plus vite sa température de croisière en roulant.

N'utilisez les accessoires électriques (dégivreur vitre arrière, climatisation...) que lorsque c'est vraiment nécessaire. La climatisation tournant à plein régime peut faire grimper la consommation de 30 %.

Ne jetez rien par les fenêtres de votre voiture et ne laissez pas vos passagers le faire. Une cigarette jetée par la portière d'une voiture, par exemple, s'avère aussi dangereuse qu'un réchaud à gaz ou un barbecue. Laissez-la dans le cendrier.

Les jours de canicule ou de pics de pollution, ne prenez la voiture que si vous ne pouvez pas faire autrement, et réduisez votre vitesse.

-L'entretien



Un bon entretien de la voiture peut réduire la pollution de 20 % et la consommation de 10 %.

Contrôlez régulièrement la pression des pneus : sous-gonflés de seulement 0,3 bar, ils augmentent la consommation de 3 %, s'usent plus vite et deviennent dangereux.

Les batteries, pneus usagés, huiles de vidange, etc., peuvent être déposés en déchetterie et dans les points de collecte adaptés (chez votre vendeur). Jetés dans les égouts, éviers, etc., les acides de batteries provoquent des pollutions durables au plomb.

Le lavage au jet d'une voiture consomme 100 à 200 l d'eau potable. En prenant quelques seaux d'eau et une éponge, vous en utiliserez 10 fois moins. Evitez au maximum les car-wash.

Il existe maintenant des centres de démantèlement des véhicules hors d'usage. On peut en récupérer les métaux ferreux et non-ferreux. Les éléments dangereux (batteries, liquides divers, pots catalytiques...) sont également récupérés et valorisés." A vous la conduite écolo !

Donc, conduire moins- 20km de moins par semaine (vélo, covoiturage, marche) élimine 450 kg de dioxyde de carbone (CO2) par an, et entretenir votre voiture- l'huile propre et les pneus bien gonflés, élimine 500 kg de CO2 par an. De plus, pour ceux qui peuvent, bien entendu, un véhicule hybride ou électrique élimine 2800 kg de CO2 par an.

-Eclairer light
Remplacer trois ampoules incandescentes par des ampoules fluorescentes aux ampoules de votre maison et d'éliminer 150 kg de CO2 (dure plus longtemps, moins de brûlures).

-Recycler 
La moitié de recyclage de l'aluminium, du verre, du plastique et du papier que vous utilisez réduit de 1200 kg le CO2.

-Achat d'énergie verte  
Si elles sont disponibles dans votre région, l'achat d'énergie verte à 100% réduit de 1900 à 3100 kg de CO2 dans l'atmosphère.

-Construire durable et utiliser l'énergie solaire 
Lors des rénovations ou de la construction d'une nouvelle habitation, l'utilisation écologique des matériaux et l'énergie solaire (utilisation de crédits d'impôt) réduit de 500 à 3000 kg le CO2.

Non à la climatisation ou au chauffage excessifs Si vous baissez votre appareil de chauffage ou augmentez l’air conditionné de trois degrés, 500 kg de CO2 par an.

-Lavez-Cool  
Deux charges de lessive par semaine à l'eau froide ou tiède au lieu du chaud (et séchage à l ‘air libre quand vous le pouvez), mettez 250 kg de CO2 par an de coté.

-Achetez intelligent 
Réfrigérateurs et autres appareils pour économiser de l'argent, ainsi que 500 kg de CO2 par an."


Et Voilà, on vous souhaite chez Green-O-Rama, un très bon "jour de la terre"!

0 commentaires: