bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

lundi 29 décembre 2008

Les biopolymères, l'alternative écologique au plastique?


Tout le monde connait les matières plastiques, elles sont très présentes dans nos sociétés industrialisées et vont l'être encore longtemps, car le problème, c'est qu'elles ne se dégradent que très lentement! En effet, comptez environs 400 ans pour un simple sac plastique!
Il devient donc urgent de trouver des solutions alternatives aux plastiques ( qui sont en fait des assemblages divers de polymères bruts, de charges, de plastifiants et d'additifs), si mauvais pour notre environnement et pourtant très utiles.
Saluons donc l'arrivée de nouvelles matières, aux propriétés semblables à celles du plastique mais sans les problèmes écologiques liés à son utilisation intensive, comme les biopolymères.
Les biopolymères et les bioplastiques sont connus sous des noms bien différents. On les appelle souvent plastiques et polymères biologiques, ou bien plastiques ou polymères biodégradables.On fabrique ces bioplastiques avec des produits durables, comme la fécule de pomme de terre par exemple! Ces bioplastiques sont bio dégradable en 4 à 6 mois et permettent de fabriquer des sacs, des goblets, et tout un tas d'autres récipients.
Le plus incroyable, c'est que la technologie des biopolymères est loin d'etre nouvelle!
En effet, au milieu des années 1900, Henry Ford a inventé une méthode de fabrication de pièces d'automobile en plastique à partir de soja. Toutefois, la Seconde Guerre mondiale mit un frein à la production de voitures à base de bioplastiques. De nos jours, ils redeviennent populaires et on les fabrique grâce à de nouvelles méthodes issues de la biotechnologie.

"Les biopolymères et les bioplastiques sont les produits essentiels d'une industrie durable des matières plastiques. Ils diminuent la dépendance à l'égard des combustibles fossiles, des sources d'énergie non renouvelables, et sont facilement biodégradables. Ce double avantage permet de limiter grandement les répercussions environnementales liées à la fabrication et à l'utilisation des plastiques. En outre, des caractéristiques comme la biodégradabilité rendent plus acceptable l'usage prolongé de ces produits par la société. À long terme, le recours aux biopolymères et aux bioplastiques signifiera probablement que les plastiques demeurent abordables même à mesure que les réserves de combustibles fossiles diminuent."

Un progrès technologique que Green-O-Rama ne peut qu'encourager, cependant, il reste du chemin a faire pour gerer le traitement de ces matières en fin de vie.

"Les bioplastiques qui sont déviés de la voie du compostage risquent en effet, de causer plus d’impacts nocifs sur l’environnement ainsi que des dommages au sein de l’industrie de recyclage. En effet, la dégradation d’un bioplastique dans un site d’enfouissement génère du méthane, un des principaux gaz à effet de serre, dont le pouvoir réchauffant est environ 23 fois supérieur à celui du CO2. De même, les bioplastiques qui finissent dans un bac de recyclage risquent de contaminer la chaîne de recyclage, si l’on ne peut les différencier des pétro-plastiques."

Encore du travail en perspective, mais un avenir se profile déja sans matières plastiques, et ça c'est une belle victoire!

0 commentaires: