bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

mardi 10 février 2009

La géothermie, une source d'énergie de plus en plus convoitée.

Nous savons que l'augmentation des prix de l'énergie et le besoin d'émettre moins de gaz à effet de serre rendent plus attrayantes de nouvelles sources énergétiques qui tirent profit de la nature tout en la respectant au maximum. C'est le cas, entre autres de la géothermie. Il est en effet possible d'utiliser les phénomènes thermiques internes du globe terrestre comme source d'énergie, et d'en prélever la chaleur contenue dans le sol. La plus grande partie de cette chaleur (87%), est produite par la radioactivité des roches qui constituent le manteau et la croûte terrestre, une radioactivité naturelle produite par la désintégration de l'uranium, du thorium et du potassium. Cela génèrent un flux de chaleur vers la surface.

La ville de Paris a d'ailleurs en projet un système de chauffage des habitations de la commune par un procédé géothermique. Un forage est bel et bien prévu, en plein coeur de Paris, dans le 19ème arrondissement pour être plus précis. L'Ile de France est une région qui utilise déjà ce type d'énergie et 150.000 logements sont déjà chauffés grâce à l'eau du sous-sol. Cette technologie va donc être utilisée en plein centre de Paris, et va chauffer 12.000 logements d'un coup.

"On a le sous-sol parfait dans la couche géologique du jurassique moyen, le dogger. On va forer à 1.800 mètres de profondeur, on va pomper l'eau, qui est à 57 degrés. On récupère sa chaleur, dans un échangeur de chaleur et on la ré-injecte dans le sol à 20 degrés, par un autre puits."
C'est en fait le principe de La géothermie peu profonde à basse température, qui va être utilisée.Il s'agit principalement d'extraire la chaleur contenue dans le sous-sol afin de l'utiliser pour les besoins du chauffage. Les transferts thermiques peuvent aussi dans certains cas être inversés pour les besoins d'une climatisation. Les procédés d'extraction de l'énergie diffèrent suivant les solutions retenues par les constructeurs. La méthode utilisée pour assurer les transferts thermiques influe beaucoup sur le rendement de l'ensemble. L'utilisation de l'eau comme véhicule thermique améliore le rendement. Lorsque la terre est utilisée seule pour le transfert thermique le rendement est moins bon que lorsque l'on utilise l'eau. La géothermie peu profonde et basse température utilisera donc de plus en plus les nappes d'eau libre contenues dans le sous-sol alluvionnaire de nos rivières. La profondeur des deux forages aspiration et rejet sont peu profonds. La profondeur du forage est en fonction de la profondeur de la nappe phréatique et de la perméabilité du sous-sol.

La géothermie est un système d'énergie renouvelable qu'il faut désormais suivre de près, une directive européenne prévoit d'ailleurs qu'au moins 21 % de la production d'électricité de l'U.E. provienne d'énergies renouvelables d'ici 2010.

"La géothermie est la seule source d'énergie renouvelable qui s'adresse aux deux grandes filières énergétiques : production d'électricité et production de chaleur. Elle est régulière, avec une disponibilité moyenne de 80 %, et non-polluante. Et elle a atteint un niveau de maturité technique et commerciale qui lui permet de rivaliser sans complexe avec les autres énergies renouvelables."

Voilà donc un projet intéressant pour la ville de Paris, qui pourrait bien faire des émules dans un futur pas si éloigné.

0 commentaires: