bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

lundi 16 février 2009

La vie dans un vieux container...!


Aujourd'hui, notre ballade sur le net nous a encore fait découvrir un projet complétement fou que l'on a eu envie de partager avec vous!L'idée: construire des appartements, des créches, des studios de musiques, des bureaux, des écoles, des boutiques...avec de vieux containers de ports! L'auteur de cette surprenante idée: Nicholas Lacey un architecte anglais!Le projet consiste" en de nombreux conteneurs placés les uns sur les autres, sur cinq étages. Ce système d'habitation est très flexible, il ne se base en effet pas sur le modèle un container = une unité. Au contraire, les conteneurs se combinent entre eux pour constituer des habitations ou bureaux spacieux et confortables. Selon l'architecte Nicholas Lacey, "la nature modulable de ces conteneurs, leur adaptabilité et le fait qu'ils soient disponibles comme surplus industriels les rendent idéaux comme matériau préfabriqué".
Le projet "Container City"I qui a vu le jour en 2001 dans le coeur des docks Londonniens, a été mis en place en 4 jours et a permis de construire 15 studios en utilisant 20 containers. Depuis, l'architecte Nicholas Lacey et son équipe ont été sollicités pour de nombreux projets comme la construction de salles de classes en 2001 pour le collége Hamlet à Londres ( 6 classes créées pour 10 containers utilisés), ou encore la construction du "Cove park", un centre permettant aux artistes de se reunir en pleine nature (6 containers utilisés pour 3 ateliers créés), ou bien un studio d'enregistrement en 2005 qui a nécéssité 7 containers pour 3 cabines...

Enfin bref, un projet qui allie originalité, esthétisme et recyclage, et bien à votre avis...pourquoi on a eu envie d'en parler?Mais pour plus d'infos on vous conseille d'aller sur le site du projet, alors oui c'est en anglais..., mais ça vaut vraiment le détour!



0 commentaires: