bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

lundi 25 mai 2009

Apple, les mac se mettent au vert!



Nous savons aujourd'hui que la "green attitude" est devenue une excellente option pour les grosses entreprises, qui elles aussi, se mettent au vert.
Cette fois, c'est Apple, le fabricant des célèbres Mac, qui lance toute une gamme d'ordinateurs portables écolo.
Si l'on est en droit de se demander qu'elle sont les vraies motivations de l'entreprise pour se lancer dans ce type de production, la réponse importe peu en fin de compte, car c'est bien le résultat qui est primordial.


Si cette "nouvelle économie" peut amener les entreprises à faire des efforts, en terme d'environnement, sur leur production, c'est déjà très bien! Apple annonce d'ailleurs une mise à jour de sa politique environnementale:
"Apple est en passe d'éliminer toute substance chimique toxique de ses produits. Dans le document 2008 Environmental Update (en anglais), Steve Jobs, CEO d'Apple, fait le point sur les progrès effectués par Apple pour supprimer le mercure et l'arsenic de ses écrans et pour éliminer les retardateurs de flamme bromés (RFB) et le polychlorure de vinyle (PVC) des composants internes. Steve Jobs y évoque également la politique d'Apple en matière de changement climatique, les démarches accomplies pour améliorer les capacités de maîtrise de l'énergie de ses produits ainsi que les résultats globaux obtenus en 2007 en matière de recyclage."
Mais parlons-en de ce nouveau Mac, car si vous lisez cet article, c'est que, tout comme moi, vous êtes en train d'utiliser un ordinateur, qui n'est sûrement pas aussi "propre" que nous le souhaiterions .
Les nouveaux Macbooks d'Apple sont les mac les plus écolo, construits avec des composants plus recyclables et moins gourmands en énergie, même l'emballage à été réduit.


"Lors de la conception du nouveau MacBook, nos designers et ingénieurs se sont fixés pour objectif non seulement de créer l'ordinateur portable Apple le plus écolo jamais produit, mais également d'étendre ce principe à l'ensemble de la gamme MacBook. Ainsi, chaque nouveau MacBook a été conçu à partir de matériaux hautement recyclables et exempts de nombreuses substances toxiques que l'on trouve communément dans les autres ordinateurs. Les ingénieurs Apple ont également élaboré des logiciels et un matériel fonctionnant en parfaite synergie pour optimiser la consommation d'énergie et réduire l'empreinte carbone des ordinateurs MacBook. Même l'emballage a été repensé et réduit pour obtenir des coffrets plus compacts, ce qui signifie moins de trajets aériens et moins de matériaux à recycler...


Exempt de nombreux produits toxiques.

Apple s'est acharnée à retirer nombre des produits toxiques que l'on trouve sur la plupart des ordinateurs portables. Prenez, par exemple, le mercure utilisé dans les rétro-éclairages CCFL et l'arsenic contenu dans le verre des écrans LCD traditionnels. Les ingénieurs Apple ont supprimé ces deux produits en optant pour une technologie de diodes LED sans mercure et un verre sans arsenic. Ils ont également renoncé à l'utilisation de retardateurs de flamme bromés (RFB) et de polychlorure de vinyle (PVC) sur les circuits imprimés, câbles internes, connecteurs, isolants, systèmes antichocs, adhésifs, etc. Apple a retiré ces produits toxiques des ordinateurs MacBook et appliqué les mêmes procédures aux produits suivants : moniteur Apple LED Cinema Display, iPod touch, iPod classic, iPod nano et iPhone 3G.

Hautement recyclable.

La coque unibody haute précision de MacBook est constituée d'un même bloc d'aluminium hautement recyclable remplaçant des dizaines de pièces individuelles. L'écran est composé d'une dalle de verre recyclable. Ces deux matériaux étant hautement recyclables, les matières premières utilisées lors de la conception des nouveaux ordinateurs MacBook pourront être réutilisées pour fabriquer d'autres produits.

Plus économe en énergie.

Le fait que Apple fabrique son propre matériel et ses propres logiciels lors de la conception de MacBook lui permet d'élaborer des produits fonctionnant en parfaite synergie. MacBook est un ordinateur plus intelligent qui consomme moins d'électricité, ce qui lui a valu la mention ENERGY STAR. Par exemple, pour réduire la consommation d'énergie, le disque dur de MacBook ralentit automatiquement dès qu'il est inactif. MacBook décide également quel processeur (le processeur central ou le processeur graphique) est le plus adapté pour accomplir efficacement une tâche. Le processeur va même jusqu'à baisser de régime pour économiser l'énergie entre deux frappes lorsque vous utilisez le clavier. L'écran rétro-éclairé par LED de MacBook constitue un autre élément contribuant de façon importante à économiser l'énergie puisqu'il utilise 30 % d'énergie en moins que les écrans LCD traditionnels. Et pour plus d'efficacité, il s'assombrit dès que vous pénétrez dans une salle peu éclairée. Tous ces ajustements contribuent à rendre la famille MacBook encore plus économe en énergie. MacBook, l'ordinateur portable Apple le plus plébiscité, consomme un quart de l'énergie d'une seule lampe électrique 60 W.
Une batterie plus durable sur MacBook Pro 17 pouces.

autonomie longue durée

Les batteries amovibles de la plupart des ordinateurs portables sont conçues pour être remplacées tous les un ou deux ans, ce qui signifie qu'un grand nombre de batteries sont épuisées et déposées dans des décharges. La batterie du nouveau MacBook Pro 17 pouces dure quant à elle jusqu'à cinq ans, soit environ 1 000 charges. Le nouveau MacBook Pro 17 pouces utilise donc une seule batterie dans l'intervalle où un portable standard en utilise trois.*

Emballage réduit.

L'emballage du nouveau MacBook est 41 % plus compact que celui de la génération précédente. Concevoir des coffrets plus petits a un impact positif sur l'environnement. Cela signifie que Apple peut livrer jusqu'à 25 % de coffrets en plus par palette. Cela permet d'acheminer plus de produits à chaque transport maritime ou trajet aérien. La livraison des produits nécessite moins de cargos et d'avions, ce qui entraîne une réduction significative des émissions de CO2 . Ce détail peut paraître insignifiant. Mais il s'agit d'une action très positive en faveur de notre environnement."
Espérons que dans un avenir proche, tous les ordinateurs soient conçus et construits plus durablement, car la fin du cycle de vie de tout ce matériel électronique pose un problème environnementale et humain conséquent.
Il faut savoir que certains pays occidentaux expédient les déchets informatiques et électroniques dans des pays comme la chine.



"Ainsi à Guyu (Chine), les petits villages tranquilles ont vu pousser à la place des rizières un énorme centre de recyclage de produits électroniques. Après avoir pris l’essentiel revendable, les récupérateurs disséminent dans la nature, enterrent ou brûlent le reste à l’air libre, ce qui émet des gaz nocifs, et empoisonne les nappes d’eau sur des Km alentours.

L’eau pour la consommation doit être désormais acheminée par camion depuis Ninjing, à 30 Km. Quant aux canaux d’irrigations, vestiges de l’agriculture passée, ils servent de décharge pour le verre des écrans –chargés de plomb qui se disperse dans la terre et empoisonne la chaîne alimentaire.

On estime à plus de 100 000 le nombre de personnes qui y travaillent, venant également des provinces avoisinantes, principalement des femmes et des enfants. Tous soumis à une intoxication permanente via l’air, l’eau, la nourriture, les émanations des feux de déchets, sans aucune précaution ni méthode de travail adaptée.

Par exemple, ce sont souvent des enfants qui brûlent au briquet et sniffent les plastiques des écrans d’ordinateurs pour les identifier, ou nettoient les toners d’imprimantes sans protection, à même la terre. Maux de tête permanents, odeurs nauséabondes sont leur lot quotidien, sans conscience des méfaits plus profonds." (Source EKWO)

0 commentaires: