bienvenue sur le Green-O-Blog V2.0 vous allez être redirigés

Vous devriez être redirigé dans 6 secondes. Si rien ne se passe, visitez
http://www.greenorama-info-blog.fr/blog/
n'oubliez pas de mettre vos favoris à jour.

mardi 18 août 2009

Des bancs publics eco-design!

4000 briques de lait pour faire un banc…c’est l’idée des designers Antoine Fenoglio et Frédéric Lecourt, plus connu sous le nom des Sismo, qui viennent de concevoir pour Tétra Pack un banc public fabriqué à partir d’emballages de briques alimentaires usagées! Petite explication : en 2008, environ 35 000 tonnes de briques alimentaires ont été recyclées en France. Mais que deviennent-elles ? Pour faire simple : rien ne se perd ! Les matériaux qu’elles contiennent, à savoir le carton, l’aluminium et le polyéthylène, sont tous les trois récupérés puis valorisés. La « pulpe » de carton peut en effet servir à la fabrication d’essuie-tout, de sacs en papier ou de papier toilette tandis que les fragments de polyéthylène et d’aluminium peuvent être transformés en piquets de vigne, en poteaux de clôture et même bientôt… En bancs publics !Transformer les briques alimentaires usagées en mobilier urbain, c’est l’étonnante idée qui a récemment été soumise à la société suédoise Tétra Pak par l’agence de design Carré Noir et deux créateurs industriels, les Sismo. Partenaires « de création » depuis deux ans, les deux structures ont imaginé ensemble un banc entièrement fabriqué à partir d’un mélange d’aluminium et de polyéthylène, deux matériaux qui restaient jusqu’ici difficiles à valoriser mais qui, une fois mélangés, présentaient pourtant de nombreuses qualités techniques : bonne densité, résistance, pérennité dans le temps… « Afin de toutes les exploiter, il est nous est tout suite paru plus intéressant de fabriquer des pièces de grandes dimensions destinées à orner les villes, plutôt que de petits gadgets dont on peut facilement se passer », explique Antoine Fenoglio, l’un des deux Sismo..
Depuis l’idée a fait du chemin puisque deux prototypes du banc ont été fabriqués. Une belle réussite sachant que chacun d’entre eux permet, à lui tout seul, de valoriser 4.000 emballages. « Ce banc est une vraie réponse aux problématiques environnementales, se félicite Antoine Fenoglio. Grâce à sa composition, il vient boucler la boucle du recyclage ». Pour insister sur ce caractère vertueux, les designers ont d’ailleurs décidé d’instaurer un lien privilégié entre le banc et l’univers du végétal. Dans le premier modèle, l’assise accueille ainsi un pot de fleurs et dans le deuxième, c’est un tronc d’arbre qui sert de dossier ! Enfin Si le produit est déjà bien finalisé, reste encore à lui apporter quelques améliorations, notamment à trouver « le bon dosage » pour les matériaux recyclés et, bien sûr, à trouver des collectivités intéressées. La présentation officielle est prévu pour septembre 2009 à Saint-Etienne!

0 commentaires: